Menu
voyages d'affai voyages d'affai
Le magazine des déplacements professionnels
Spécial Voyages d'affaires

Rotterdam : archi séduisante

Julien Hirsinger
06/05/2019

L’audace architecturale reste plus que jamais un argument marketing fort pour la deuxième ville des Pays-Bas. Un atout majeur, mais pas unique.


"Plus fort par l’effort » : telle est la devise d’une ville qui sait incontestablement de quoi elle parle. Flash-back : le 14 mai 1940, pour briser la résistance hollandaise face à l’avancée allemande, la Luftwaffe lançait une offensive massive sur Rotterdam, détruisant près de 25 000 immeubles et habitations et ne laissant plus guère que l’église Saint-Laurent pour témoigner du riche passé de la ville phare du delta de la Meuse et du Rhin. Violemment arrachée à son histoire, Rotterdam a su se réinventer et devenir après la Seconde Guerre mondiale un véritable laboratoire d’innovation pour les architectes hollandais.

Ces cinq dernières années l’ont encore prouvé, avec quelques réalisations particulièrement marquantes comme le Markthal (cabinet MVRDV), l’immeuble De Rotterdam (Rem Koolhaas) ou la nouvelle gare centrale (Benthem Crouwel Architects, MVSA Architects, West 8).

De nouveaux projets prennent le relais, visant notamment à revitaliser une partie sud de la ville qui échappe encore à cet allant ou à densifier le centre-ville par la construction d’immeubles d’habitation et l’ouverture de nouveaux lieux de divertissement. Et le rythme s’accélère : « Avant, quand un nouvel endroit ouvrait, on en parlait pendant des mois. Maintenant, ce n’est plus possible : il y en a un nouveau toutes les semaines ! » témoigne une habitante déboussolée. De fait, l’oeil semble attiré en permanence par une forme, une perspective, dans cette ville où même les devantures des McDo sont esthétiques.

Vers la "ville circulaire"

Mais si l'audace architecturale est le porte-drapeau de Rotterdam, elle ne constitue pas son seul atout. Agro-food, cleantech, mobilité, logistique, NTIC : sous l'égide de leaders comme Mendix (plateforme logicielle) ou Coolblue ( commerce électronique), de nombreuses  filières se sont développées à l'arrière du plus grand port européen, qui a vu naître des entreprises mondialement actives comme Van Oord (construction maritime) ou Boskalis (assistance aux projets offshore).

Au cœur d'une agglomération de 1,5 millions d'habitants, Rotterdam s'est également engagée dans une vaste transformation urbanistique afin de devenir d'ici 2030 une "ville 100% circulaire" en suivant le vertueux triptyque "reduce, re-use, recycle" (réduire,réutiliser, recycler). On ne manquera pas de revenir pour vérifier si le pari est bel et bien tenu.


 
Notez






LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications