Menu
voyages d'affai voyages d'affai
Le magazine des déplacements professionnels
Spécial Voyages d'affaires

Quoi de neuf à Singapour ?

26/12/2019

Devenue l’une des métropoles les plus dynamiques d’Asie, la troisième place financière de la planète n’a de cesse d’innover, accueillant nouveaux hôtels et nouvelles adresses qui font le bonheur des « expats » et des voyageurs d’affaires.


Le diamant de l’aéroport

Désigné comme l’un des meilleurs aéroports du monde pour son efficacité et son confort, Changi prend une nouvelle dimension avec « Jewel », qui a été inauguré il y a quelques semaines. Accessible à tous (il est installé dans la zone publique), ce dôme de verre englobe une forêt plantée de 3 000 arbres, 22 000 m2 de jardins, des boutiques et restaurants et des attractions (toboggans, labyrinthe végétal, planchers de verre…), et même une chute d’eau haute de 40 mètres ! Côté business, le nouveau « joyau » concentre un  Yotel (130 chambres) et une « Event Plaza » privatisable (1000 p.). Ses concepteurs assurent qu’il faut cinq heures pour en faire le tour… On en finirait presque par espérer que l’avion soit retardé !

www.jewelchangiairport.com

C’est un jardin extraordinaire !

 Quoi de neuf à Singapour ?
Au pied du complexe Marina Bay Sands, les Gardens by the Bay mélangent d’exquis jardins en plein air, deux dômes aux lignes futuristes abritant des plantes méditerranéennes pour l’un, une forêt tropicale pour l’autre, et d’étranges arbres artificiels de 22 mètres (les « Supertrees ») reliés par des passerelles flottant dans le vide, comme sortis du film Avatar ! Les jardins ont récemment pris leurs aises avec l’ouverture du Serene Garden (deux hectares inspirés des jardins zen japonais) et de Floral Fantasy. Ce troisième dôme propose divers espaces, entre poésie et fantastique, dont une salle aux plafonds décorés de fleurs et une caverne moussue. Il est aussi équipé d’un cinéma dynamique 4D. 

www.gardensbythebay.com.sg 
 

Plaisirs gourmands

 Quoi de neuf à Singapour ?
Les grands chefs sont courtisés et ouvrent à Singapour, au point que Michelin consacre désormais un guide à la mégapole, avec une trentaine d’adresses comme le restaurant Odette de la National Gallery, du chef français Julien Royer (2 étoiles). Les voyageurs d’affaires qui ont le mal du pays pourront filer sur Tras Street et Ann Siang Road, devenues le point de chute favori des expatriés hexagonaux. Les restaurants français (Fleur de Sel, Brasserie Gavroche, Chef’s Table by Chef Stephan, L’Angélus…) pullulent ! 

Les cuisines ambulantes d’autrefois se sont sédentarisées dans les Hawker Centres. Ces food courts concentrent un joyeux melting-pot culinaire. Un exemple : le Lau Pa Sat Centre, dont les 88 stands de cuisine asiatique sont ouverts 24 h/24. Chilly crab ou fish head curry ? Parmi ces restaurants populaires, le Liao Fan Hong Kong Soya Sauce Chicken Rice and Noodle, une échoppe de street food, est récemment devenu le restaurant étoilé le moins cher du monde, avec des plats à 1,50 € !
 

Culture

 Quoi de neuf à Singapour ?
Il a longtemps manqué une dimension culturelle à Singapour pour que la métropole s’impose comme une destination asiatique majeure, au même titre que Bangkok ou Hong Kong. C’est aujourd’hui chose faite... 130 galeries d’art privées contribuent à dynamiser la ville depuis quelques années et les anciens casernements de l’armée britannique de Gillman Barracks ont été transformés en « cluster » arty qui mêle galeries contemporaines (dont Mizuma et Sullivan + Strumpf) et restaurants, à l’instar des trendyHopscotch et Burger Labo ou de l’élégant Masons. Le National Museum of Singapore dédié à l’histoire de Singapour a désormais de la concurrence. Récemment ouverte, la National Gallery (consacrée aux arts asiatiques des XIXe et XXe siècles) parachève la métamorphose culturelle. Le studio parisien Milou a imaginé une canopée de verre et d’aluminium pour réunir les bâtiments néoclassiques de la Cour suprême et de l’Hôtel de Ville. En complément : un rooftop pour de douces soirées avec vue sur les gratte-ciels de Marina Bay.   
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Mars 2020 - 14:06 Belgrade : le jour et la nuit

Vendredi 6 Mars 2020 - 12:56 Adagio : d’un record à l’autre






LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications