Menu
voyages d'affai voyages d'affai
Le magazine des déplacements professionnels
Spécial Voyages d'affaires

AFTM : regard sur les pros du voyage d'affaires français

La rédaction
06/11/2018

L'Associaton Française du Travel Management (AFTM) vient de publier une nouvelle cartographie de ses adhérents. Une étude statistique précieuse sur les hommes - et surtout les femmes - qui gèrent au quotidien les déplacements professionnels.


Professionnels du travel management, qui êtes-vous ? C'est à cette question que répond la cartographie 2018 de l'AFTM, publiée mi-septembre. Une étude qui permet d'esquisser le portrait-robot du responsable de la gestion des déplacements professionnels français : une femme (80% des réponses), cadre (74%), bien diplômée (91% de bac +2 et au-delà), travaillant dans la région parisienne (57%) au sein d'une grande entreprise ou au siège d'une multinationale (70%). 

Autre constat général : aujourd'hui, en France, les voyages ne se gèrent plus par-dessus la jambe. "Près des deux tiers de nos adhérents déclarent que leur entreprise dispose d'une direction sûreté et une majorité plus écrasante encore (98,6%) affirme que son entreprise dispose d'une politique voyages" souligne ainsi l'AFTM. 

Dans toutes les directions

Mais cette cartographie laisse également apparaître des situations beaucoup plus disparates au sein de la principale association de représentation des responsables de la gestion des déplacements.
Sur le contenu de la carte de visite, tout d'abord, malgré la reconnaissance du titre de "travel manager" par l'APEC, cet intitulé ne s'est pas encore imposé partout et la profession continue de se vivre sous les étiquettes les plus diverses ("chargé(e) de déplacements", "chargé(e) de voyages", "référent(e) voyages", "responsable des missions", "responsable mobilité"...).

La présence des acheteurs vient encore ajouter un peu de confusion, générant une cohorte d'intitulés que l'on aura bien du mal à défendre au cours d'un dîner de famille : "category manager", "responsable processus P2P et T&E", "senior global travel buyer"... Les situations les plus diverses se rencontrent également concernant la direction à laquelle est rattachée le gestionnaire des voyages. Si le rattachement aux achats (37%) et aux services généraux (18,5%) reste le plus fréquent, il n'est pas rare de voir la gestion des déplacements rattachée à la finance (13%), aux ressources humaines (12%) ou à la direction générale (11%). Pas simple de s'y retrouver... 
Notez


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Avril 2019 - 14:04 Accor en Asie : une première et une millième

Lundi 11 Mars 2019 - 10:33 Saint-Pétersbourg : du nouveau sur la Neva






LIRE NOS PRÉCÉDENTS NUMÉROS



Nos autres publications